Pourquoi rejoindre l’AIC ?

Tout d’abord, parce que l’AIC est le meilleur moyen de faire entendre la voix de votre cercle en dehors de la communauté restreinte de vos membres, pour avoir un impact sur les politiques culturelles de l’ULB. L’AIC est en effet un outil puissant pour faire remonter vos revendications (problème de locaux, …), vos préoccupations (politique d’affichage, de reconnaissance, …) et vos suggestions à la Commission culturelle, et de manière générale au Vice-Rectorat aux affaires étudiantes – et d’être entendu ! Et plus nous sommes nombreux à rejoindre l’AIC, plus nous sommes légitimes dans nos revendications, et dans les améliorations que l’on réclame pour tous les cercles.

Deuxièmement, l’AIC est devenu une plate-forme indispensable qui encourage la participation horizontale de toutes et tous, et accroît de fait votre visibilité, et celle de vos activités. Chaque AG AIC est en effet l’occasion non seulement de faire la publicité de vos événements auprès de tous les autres membres, mais surtout, c’est l’occasion de voir se réaliser des projets transversaux (Université d’Automne, Festival Théâtre Ouvert de Bruxelles, Global Village…) entre des cercles qui ne se seraient autrement pas rencontrés. C’est donc également un lieu de convergence, et d’action.

Conditions

L’AIC traite ses membres de la même façon quels que soit leur statut légal particulier en Belgique (association de fait  ou ASBL..). Pour autant, tout cercle souhaitant entrer dans l’AIC doit quand même remplir deux prérequis :

  • être une association se considérant comme politique, sociale et/ou culturelle
  • adhérer à la charte et aux statuts (nous vous invitons à les lire sur la page Documents utiles)

A partir de là, vous êtes libre de choisir quelle catégorie de membre vous souhaitez devenir. Les conditions et les avantages varient en fonction de la catégorie de membre demandée.

Membre effectif ou observateur ?

  1. les membres observateurs :
    • Avantages :
      • pas besoin d’être reconnu par l’ULB
      • droit d’intervenir librement aux AGs
      • pas de cotisation*
    • Inconvénients :
      • aucun droit de vote
      • pas de possibilité de bénéficier d’un subside AIC
  2. les membres effectifs : 
    • Avantages :
      • droit d’intervenir librement aux AGs
      • droit de vote pour toute question soumise aux AGs
      • possibilité de demander un subsides AIC (250€ max / projet)
    • Inconvénient :
      • cotisation annuelle(1), entre 15 et 30€

Ceci étant clarifié, il est totalement possible d’intégrer d’abord l’AIC en tant que membre observateur, et de devenir ensuite membre effectif.

Avantages d’être membre

– faire partie d’une communauté d’associations libres, plurielles et ouvertes
– avoir une visibilité accrue, de par la mise en contact avec nos autres cercles membres, et en participant aux événements de l’AIC
– avoir une influence sur la politique culturelle de l’ULB, via nos représentant·es en Commission culturelle
– avoir le droit de siéger en AG AIC (1 voix par association)(2)
– profiter de subsides internes à l’AIC (jusqu’à 250€ par projet)(2)

Le devoir principal des membres : la présence

  ⚠ Tout membre se doit d’être présent·e ou représenté·e à chaque AG. ⚠  ⚠ C’est une règle simple. Pour autant que vous ayez reçu les mails de convocation, avec toutes les informations pratiques, votre cercle doit être présent aux AGs. Au bout de 3 absences injustifiées consécutives (ça fait quand même 3 mois sans aucune nouvelle…), le membre perd son droit de vote. Ce droit ne sera recouvré qu’après un vote par l’AG aux conditions fixées par elle. Si le membre ne se manifeste pas endéans la prochaine réunion de l’Assemblée (4 mois… quand même !), un vote de suspension ou d’exclusion pourra avoir lieu sur simple proposition du comité ou de l’AG.

Voilà pour la règle générale. Maintenant, c’est un cas exceptionnel, et depuis 2015, ça n’est encore jamais arrivé. Pour autant, rien n’interdit les absences justifiées ! Un simple message pour prévenir d’une absence par sms ou fb à l’un·e ou l’autre des coprésident·es suffit à vous exonérer de ce mécanisme. Pensez-y !

Comment rejoindre l’AIC ?

C’est un processus simple, en deux étapes.

  1. Remplir le formulaire d’adhésion et l’envoyer par mail à ou par la page de contact.
  2. Se présenter à la prochaine AG, qui statuera en début de séance sur votre adhésion.
    • Pour connaître la date de notre prochaine AG, suivez notre page facebook.

 

Si vous n’avez toujours pas trouvé les informations que vous cherchez, ou avez encore des doutes, vous pouvez également en apprendre plus sur notre fonctionnement interne ou consulter notre section FAQ.


Notes :
(1 ↩ ) ⚠ La cotisation ne doit pas être un frein à l’adhésion à l’AIC. En cas de problèmes de trésorerie, des solutions existent (étalement du paiement, dérogation…), nous n’y sommes pas fermés ! Le comité est d’abord là pour vous, donc n’hésitez pas à venir nous trouver d’abord pour en parler.

(2 ↩ ) Ces avantages concernent uniquement les membres effectifs en ordre de cotisation.

Fermer le menu